Salaire : dans quelle région gagnez-vous le plus ?

Salaire : dans quelle région gagnez-vous le plus ?

Selon une étude de l'Insee, le revenu des salariés franciliens du privé dépasse la moyenne nationale de 27%. Un écart qui s'explique notamment par une concentration des salariés les plus diplômés. En revanche, les prix à la consommation sont beaucoup plus élevés en région parisienne.

En France, en 2017, parmi les 1% des salariés qui gagnent le plus, 43% résident en Ile-de-France. Mais sans grimper jusqu’au sommet de la pyramide, dans le secteur privé, le salaire en équivalent temps plein (EQTP) moyen y est nettement plus élevé que dans les autres régions de France, rapporte une étude (1) de l’Institut national de la statistique et des études économiques publiée le 2 juillet.

Le revenu des Franciliens travaillant dans le secteur privé dépasse la moyenne nationale de 27%. « Dans toutes les autres régions françaises, il est inférieur à la moyenne nationale. Ces écarts proviennent notamment de la concentration, dans cette région, des salariés les plus diplômés et des cadres, ainsi que de la localisation des secteurs les plus rémunérateurs (finance‐ assurance, information‐communication) », souligne l'Insee. Une étude sur les salaires de 2016 pointait que le salaire brut horaire moyen d’un salarié du secteur privé en France s’élevait à 19,6 euros avec un pic à 25,1 euros en Ile-de-France. Ces écarts de rémunération s'expliquent aussi par des prix à la consommation plus élevés de 9% en région parisienne qu’ailleurs en métropole.

Pour les mêmes raisons, en province, le salaire moyen est plus élevé dans les régions ayant les plus grandes villes comme Lyon (Auvergne‐Rhône‐Alpes) ou Marseille (Provence‐Alpes‐Côte d’Azur). En revanche, il est plus faible en Corse malgré un niveau de prix plus élevé que dans le reste de la province.

Des prix à la consommation près de 10% plus élevés
L'écart est beaucoup plus faible pour les emplois de la fonction publique qui présente un niveau de salaire plus homogène. « Il reste néanmoins supérieur en Île‐de‐France, où il dépasse la moyenne nationale de 6,7%. Cet écart provient pour partie de la présence des directions générales des ministères, qui concentrent des salariés en moyenne plus diplômés, et d’indemnités de résidence plus élevées en Ile‐de‐France, pour compenser un coût du loyer plus important », complète l'Insee.

#(1) Emploi, chômage, revenus du travail , Insee référence, juillet 2020